Comment bien choisir votre gestionnaire de mutuelles de prévention - 18 juillet 2016

5 conseils pour bien choisir votre gestionnaire de mutuelles de prévention

Choisir une mutuelle de prévention est une opération délicate à ne pas négliger. La mutuelle a pour promesse de vous faire économiser sur vos cotisations annuelles à la Commission des normes, de l’équité et de la santé et sécurité du travail (CNESST), mais attention : ce n’est pas toutes les mutuelles de prévention qui sont profitables.

Novo SST est le chef de file québécois en matière de mutuelles de prévention. Nos mutuelles de prévention sont parmi les plus performantes. En moyenne, nos clients économisent 50 % sur leurs cotisations.

Voici donc cinq conseils pour bien choisir votre gestionnaire de mutuelles :

1. Considérez les résultats des dernières années de la mutuelle

La plupart des gestionnaires de mutuelles vous vanteront leurs mutuelles en se basant sur des projections, et ce, même si elles ont connu de mauvaises performances au cours des dernières années. En fait, l’adhésion à une mutuelle non performante aura l’effet inverse sur vos cotisations : elles augmenteront au lieu de diminuer.

Demandez donc à connaitre les résultats des quatre dernières années de la mutuelle, preuves à l’appui.

2. Informez-vous sur la taille de la mutuelle

La taille de la mutuelle a un impact très important sur sa stabilité. Plus la masse salariale d’une mutuelle est importante, plus stables sont les économies pour ses adhérents.

La petite taille d’une mutuelle peut avoir pour conséquence de nuire à sa performance si un accident majeur survient. L’expérience et la profitabilité de la mutuelle en souffriront, et cela aura pour effet d’augmenter le coût de vos cotisations à la CNESST.

Assurez-vous que la mutuelle puisse absorber une réclamation majeure sans que sa performance soit affectée.

3. Connaissez bien les services offerts avec votre mutuelle

L’adhésion à une mutuelle de prévention comprend plusieurs services. Demandez le nombre de visites du conseiller en prévention que vous avez droit par année et quel est le support proposé pour la gestion de vos réclamations.

Par exemple, chez Novo SST, vous bénéficiez d’un fonds de défense qui vous permet de faire face aux imprévus. Ce dernier couvre les frais associés à une expertise médicale ou juridique d’une réclamation, lesquels représentent des sommes colossales.

Soyez bien informé des services offerts avec votre adhésion. Cela pourrait faire toute la différence en cas de besoin.

4. Informez-vous sur les membres de la mutuelle

Pour vous assurer d’un maximum d’économies selon votre dossier SST, choisissez une mutuelle où les entreprises membres ont une expérience SST similaire à la vôtre. Si le gestionnaire est incapable de vous faire un profil type des entreprises membres de la mutuelle, méfiez-vous.

5. Évaluez les économies nettes réalisables à long terme

Choisir le gestionnaire de mutuelles avec les honoraires les moins élevés est une erreur fréquente. Bien que cela vous permette d’économiser à court terme, vous serez gagnant à évaluer vos résultats à long terme.

Évaluez l’économie nette qui vous est possible de réaliser après vos quatre premières années dans la mutuelle, soit le temps nécessaire pour qu’elle ait pleinement effet sur votre dossier. Vous pourrez ainsi épargner des milliers de dollars supplémentaires.

Demandez l’analyse actuarielle sans frais de votre dossier SST et voyez combien vous pouvez économiser grâce à l’effet Novo SST.


<< Retourner au blogue