Implanter le port du masque dans l’entreprise, oui ou non?

Même s’il n’y a pas de données probantes à l’effet que le port d’un couvre-visage (masque non médical) protège efficacement la personne qui le porte, il pourrait être porté à titre préventif ou lorsqu’il y a une indisponibilité de masque de procédure quand il est difficile d’éviter des contacts étroits avec les autres, diminuant ainsi le risque de transmission du virus par les personnes asymptomatiques ou peu symptomatiques. Nous vous invitons à consulter l’étude de l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ).

Le lavage des mains, l’étiquette respiratoire et la distanciation physique demeurent des stratégies reconnues pour leur efficacité à réduire la transmission du virus. Toutefois, le port du masque peut s'agir d'une mesure supplémentaire prise pour protéger les personnes de votre entourage, même si vous ne présentez aucun symptôme.

Avant d’exiger le port d’un couvre-visage, valider la nécessité d’une telle mesure. Cette décision devrait se baser sur la hiérarchisation des moyens, et il devrait être implanté en dernier recours ou pour ajouter une valeur ajoutée aux mesures déjà existantes.

Si telle est votre décision, assurez-vous que les travailleurs aient reçu l’information appropriée afin de les utiliser adéquatement. N’oubliez pas d’apposer diverses affiches pour rappeler les bonnes pratiques, faites régulièrement des rappels et, surtout, une vérification rigoureuse du respect est obligatoire.

Vous pouvez également faire parvenir à vos employés, par courriel ou texto, la vidéo sur le port du masque, réalisée par le ministère de la Santé et des Services sociaux.

La personne qui porte ce type de couvre-visage doit :

Pour l’entretien des couvre-visages en tissu, il est recommandé de :

Le port d’un couvre-visage seul n’empêchera pas la propagation de la COVID-19 et rappelez-vous que le lavage des mains, l’étiquette respiratoire et particulièrement l’éloignement physique demeurent cruciaux. En aucun cas, le port d’un couvre-visage ne devrait se substituer aux mesures présentement en vigueur.

Pour toute question ou interrogation, vous pouvez vous adresser à Roxanne Beaulieu, conseillère senior en prévention chez Novo, au 514 673-1725 ou par courriel au roxanne.beaulieu@novosst.com.