Prévenir les chutes sur la glace! - 28 janvier 2020


Les changements de saison rythment les mesures et sujets de prévention en santé et sécurité du travail (SST). Dès que l'hiver s'installe, nos déplacements routiers, cyclistes et piétonniers forcent tous les usagers à être plus vifs.

Employeurs et employés doivent être alertes et être sensibilisés aux accidents du travail. En réalité, ils doivent le faire en permanence. Neige mouillante, pluie verglaçante, grésil consistant, refroidissement, etc., autant de mélanges de précipitations qui peuvent nuire aux travailleurs dans leurs déplacements.

Le mot d’ordre doit être lancé de la part des employeurs : sensibiliser leurs employés lors de tels déplacements à l’extérieur. Les accidents du travail surviennent sans le savoir; la prévention est indispensable et toujours gagnante pour diminuer le nombre d’accidents.

Faciliter les déplacements à pieds

 

Il est à noter que Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) a inscrit les chutes de même niveau dans les
« risques priorisés ». Cette décision a été prise « à la suite de l'analyse des données sur les lésions professionnelles, de la consultation de plusieurs organismes et de la planification des travaux réglementaires ». Autant les déplacements en voiture peuvent être ardus, autant ils peuvent l’être à pieds. D’ordre général, les chutes sur la glace sont en augmentation dans les régions de Montréal et de Laval (La Presse, 22 février 2019).

Ci-dessous, quelques trucs et astuces pour aider les employeurs et les employés à prendre de bonnes décisions lors de déplacements à l’extérieur en hiver :

  • Évaluer la chaussée : la dangereuse glace noire peut déjouer les personnes les plus attentionnées. Il faut ralentir la cadence lorsque la situation se fait sentir, par exemple, dans une courbe.
  • Porter des bottes d’hiver : cet élément peut paraître superflu, des employés peuvent minimiser cet aspect, mais une bonne paire de bottes d’hiver fait partie des équipements de protection individuels (EPI) requis. L’adhérence au sol doit être à point.
  • Marcher comme un pingouin : envisager la marche du pingouin dans des situations potentiellement périlleuses peut éviter de faire une mauvaise chute. Avancer par petits pas fera peut-être la différence entre rester debout et tomber (et se fouler ou se fracturer quelque chose).
  • Répartir la charge : lorsque des employés doivent transporter des charges lors de déplacements, une bonne répartition s’impose (le port d’un sac à dos est recommandé). Éviter de tenir tous les sacs dans la même main.
  • Mordre le sol : l’ajout de crampons sous les bottes peut être une solution appropriée pour éviter une chute sur une surface glacée.

En ce qui a trait à ce dernier élément, le Centre intégré universitaire en santé et services sociaux (CIUSSS) de la Capitale-Nationale a récemment imposé le port de crampons à certains employés selon l'emploi occupé. « Les personnes exposées au risque de chute devront LES PORTER OBLIGATOIREMENT », lit-on dans cet article du Journal de Québec.

De leur côté, les employés moins à risque font partie d’un projet-pilote que le CIUSSS a mis en place. Toujours selon le CIUSSS, ce sont 350 chutes qui se sont produites en 2018, dont certaines ont eu des conséquences majeures.

À ce sujet, une chute de même niveau peut provoquer des blessures mineures et graves, que voici :

  • Entorses
  • Foulures
  • Fractures
  • Commotions cérébrales
  • Traumatismes crâniens

Pour éviter pareille conséquence, il va sans dire que les employeurs ont des obligations à remplir et seront les porte-étendards du dossier de prévention. Par exemple, vous, comme employeur, devez « identifier, contrôler et éliminer les dangers pour vos travailleurs » et « informer vos travailleurs des risques liés à leur emploi ». Nous vous invitons à (re)prendre connaissance de l’infographie Obligations des employeurs sur le site de Novo SST pour toutes les informations.

Pour leur part, les travailleurs aussi ont des obligations, comme de lire le programme de prévention. De plus, ils doivent prendre les moyens requis pour protéger leur santé, leur sécurité et celles de leur entourage en milieu de travail. Pour consulter plus d’obligations, ils peuvent accéder à cette autre infographie, Obligations des travailleurs.

Enfin, rendez-vous sur notre site pour y lire des articles de blogue pertinents concernant la saison hivernale : Adapter sa conduite sur la route en hiver, c’est capital!Santé et sécurité en hiver : Créer un effet boule de neige pour déjouer la déprime et Comment protéger vos employés qui travaillent à l’extérieur (hiver).

Comme clients de Novo SST, vous accédez aux fiches de prévention pertinentes, comme Exposition au froid et Chute de plain-pied, dans votre Espace client. Pour leur part, les abonnés de Novo Studio ont la chance de (re)visionner la capsule Chute de plain-pied.

Sources :

Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) « Chute de même niveau », [En ligne], [csst.qc.ca/prevention/risques-priorises/Pages/chute-meme-niveau.aspx] (Consulté le 5 décembre 2019)
CNESST « Risques priorisés », [En ligne], [csst.qc.ca/prevention/risques-priorises/Pages/risques-priorises-definition.aspx] (Consulté le 5 décembre 2019).
Le Journal de Québec « Crampons obligatoires pour les employés du CIUSSS afin de réduire les chutes », [En ligne], 13 novembre 2019. [journaldequebec.com/2019/11/13/crampons-obligatoires-pour-les-employes-du-ciusss] (Consulté le 5 décembre 2019).
La Presse « Nette augmentation du nombre de chutes sur la glace à Montréal et Laval », [En ligne], 22 février 2019. [lapresse.ca/actualites/grand-montreal/201902/22/01-5215817-nette-augmentation-du-nombre-de-chutes-sur-la-glace-a-montreal-et-laval.php] (Consulté le 9 décembre 2019).
Novo SST « Les obligations de l’employeur », [En ligne], 10 août 2018. [novosst.com/blogue/infographie-sst-les-obligations-de-lemployeur] (Consulté le 10 décembre 2019).
Novo SST « Les obligations du travailleur », [En ligne], 10 août 2018. [novosst.com/blogue/infographie-sst-les-obligations-du-travailleur] (Consulté le 10 décembre 2019).

 

 

 


<< Retourner au blogue